Culture

Ramadan : le Conseil d’Etat rejette la demande d’ouvrir les mosquées pour la «nuit du destin»

Le Conseil d’État a rejeté ce jeudi 6 mai la demande de la Grande Mosquée de Paris d’ouvrir les mosquées une partie de la nuit du 8 au 9 mai, la nuit du destin, au motif, notamment que «la situation sanitaire demeure préoccupante».

Le recteur de la Mosquée de Paris s’était tourné vers la plus haute juridiction administrative après un premier refus du ministre de l’Intérieur.

«la situation sanitaire demeure préoccupante, avec des indicateurs encore dégradés et un rythme de propagation du virus qui demeure élevé sur l’ensemble du territoire», affirme l’institution le Conseil d’État, dans un commentaire accompagnant la décision.

Le Conseil d’État qui a justifié sa décision

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Souscrire à la NewsLetter
JE M'INSCRIS

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter “Mureaux Actu”

Soyez au plus près de l'actualité des Mureaux 
close-link
Recevez les meilleurs articles de la semaine !
Inscription
Rejoignez 4,5K abonnés
close-image
X

Merci !

Nos rédacteurs sont prévenus.